Saint-Tropez

Saint-Tropez est un petit port de la Côte d’Azur dans le Var. C’est un point de rencontre pour les artistes et le beau monde depuis les années 50. Environ 6000 personnes y vivent et sont visitées par 5 millions de personnes par an. À voir est la citadelle (XVIe-XVIIe siècle) et l’église du XVIIIe siècle. De la jetée Mole duPortalet, vous avez une vue sur les sommets des montagnes de l’Esterel. En face de la mairie se trouve la route de l’église baroque (1820) où est placé le buste de Saint Torpes. Ici vous trouverez également la statue du célèbre amiral de France, le Bailli de Suffren qui est né ici. L’écrivain Guy de Maupassant a également vécu ici. Les plages se trouvent à Tahiti ou à la plage de Moorea. Blouch est pour les naturistes.

Nourri, le nom du lieu est raccourci à Saint-Trop.

Histoire

  • L’endroit a été créé vers 1592 lors de la construction de la citadelle d’où l’on avait une belle vue.
  • L’endroit était autrefois appelé Heraclee pendant les Sarrasins (1er siècle après JC). La renommée du golfe de Saint-Tropez a été établie depuis longtemps: la légende veut que le nom de « Saint-Tropez » vient de Saint Torpes, un martyr qui a refusé de renoncer à sa foi. Il a été décapité par Nero et son corps a été jeté dans un bateau. Ce bateau dérivait vers la mer, dans la baie aujourd’hui appelée Golfe de Saint-Tropez. Là, le bateau s’est échoué à terre.
  • Le village de pêcheurs a été détruit à plusieurs reprises par des pirates au cours des siècles suivants.
  • Entre 1890 et 1925, Saint-Tropez fut importante pour le développement de la peinture (village de la peinture). Le Museé de l’Annonciade présente les peintures de Matisse, Maillol (également des sculptures) et Kees van Dongen exposées.
  • Dans les années 1920, Saint-Tropez était un aimant pour les stars internationales de la mode.
  • Pendant la Seconde Guerre mondiale, le 15 août 1944 pour être précis, la ville fut le point focal de l’opération Dragoon, l’invasion alliée du sud de la France.
  • Immédiatement après la guerre, les bâtiments bombardés du port ont été reconstruits à l’ancienne.
  • Après la guerre, la ville devient la résidence des existentialistes français.
  • Cependant, dans les années 1950, grâce à Brigitte Bardot, elle redevient une station balnéaire de renommée internationale. Dans les années 90, on pouvait trouver les yachts de Jack Nicholson, entre autres, à côté de ceux de l’écrivain Harold Robbins dans la marina.

Été et hiver

En été, les millions de yachts des riches de la terre gisent dans le port; en hiver, il y a les bateaux de pêche d’antan, la plupart des restaurants et magasins sont fermés, et Saint-Tropez est presque éteint. Il respire l’atmosphère du passé.
Les plages

Les plages les plus populaires de Saint-Tropez sont situées le long de la côte dans la baie de Pampelonne. Cette baie est située au sud de la ville et à l’est de Ramatuelle. Les plages de Saint-Tropez offrent un large éventail de commodités telles que des restaurants et des cafés en bord de mer; des défilés de mode sont également organisés sur certaines plages. De plus, une grande variété de sports nautiques est disponible: jet-skis et ski nautique.

Anecdotes

  • Aux Pays-Bas et en Belgique, Saint-Tropez est surtout connue grâce à Brigitte Bardot, les films de gendarme avec Louis de Funès et Villa Felderhof. Brigitte Bardot séjourne dans sa villa « La Madrague ». Dans la ville il y a un musée dédié à la gendarmerie et à la série de films.
  • La population de Saint-Tropez fête chaque année Saint-Tropez les 16, 17 et 18 mai.
  • Une chanson a également été réalisée intitulée Saint-Tropez; Bienvenue à Saint Tropez.


Commentaires fermés.